Projet Wesly&Francky School

WESLY&FRANCKY SCHOOL

  DSCF1277

Je souhaite créer une association en France pour une école qui a été créée à Las Terrenas en République Dominicaine pour les enfants réfugiés de Haïti il y a bientôt deux ans.

De 80 élèves à l’ouverture de l’école en septembre 2014, nous sommes passés à 120 début janvier 2015 ce qui montre bien qu’il y avait un réel manque.

Cependant, la location des locaux ainsi que les salaires des 5 professeurs représentent une trop grande somme pour que l’école soit pérenne. C’est ainsi que la recherche de dons est primordiale. Des enfants de 3 à 17 ans ont la chance d’étudier à 80% la langue française, ce qui leur apportera un avantage pour un futur emploi, notamment dans le secteur touristique, tout en maintenant un enseignement local. Ces enfants réfugiés Haïtiens avaient d’énormes difficultés d’accès aux écoles dominicaines, et cette petite école leur apporte une aide précieuse pour se construire.

Je souhaite donc mettre l’accent sur l’éducation des plus démunis et, sur le long terme, développer la protection sociale des enfants.

Description de la République Dominicaine et plus particulièrement de Las Terrenas

Cinq ans après le tremblement de terre qui a fait plus de 230 000 morts et dévasté la capitale, la reconstruction d’Haïti est menacée par l’instabilité politique. Des milliers d’haïtiens se sont vu obligés de quitter leur territoire d’origine pour la République Dominicaine.

 

 

La République Dominicaine, en espagnol República Dominicana, est un pays des Grandes Antilles. Elle occupe environ les deux tiers de l’île d’Hispaniola, en mer des Caraïbes, Haïti occupant le tiers ouest de l’île. L’espagnol est la langue officielle de ce pays qui compte plus de 10 millions d’habitants.

 

 

 

Partenaires clés :

Je souhaite créer légalement l’association courant mars afin de pouvoir commencer les négociations de subventions auprès des villes, départements et régions de France. Par ailleurs, le statut d’association me permettra de négocier des partenariats avec des entreprises et de nous faire connaître auprès de grandes associations telles que l’UNICEF qui ont pour habitude de redistribuer des dons.

 

De plus, les compagnies aériennes offrent parfois la possibilité d’envoyer des colis (vêtements, fournitures scolaires) gratuitement. Il serait donc intéressant de mieux se renseigner et de les contacter.

 

En parallèle de ces négociations, je souhaite organiser des événements afin de sensibiliser la population et récolter des dons. Ainsi, la fête des lumières, de la musique, la chandeleur ou la saint valentin par exemple pourraient être l’occasion d’organiser des réunions, concerts, spectacles avec des volontaires afin de réunir le plus de monde possible.

Enfin, en tant qu’étudiante, il me semble important et intéressant d’informer les lycéens et post-Bac des opportunités de l’humanitaire ainsi que son apport tant professionnel que personnel.

Vision stratégique :

Concernant la stratégie sur le court terme, il est primordial de se concentrer sur la récolte de dons en créant des partenariats et en organisant des événements afin de s’assurer que l’association puisse finir l’année. De plus, les classes étant très petites et les enfants étant les uns sur les autres et si les finances le permettent, le projet d’agrandissement de l’école ou de réorganisation de l’école serait de mise.

Ce projet me tenant réellement à cœur, j’ai pris la décision de consacrer mon temps de stage universitaire pour m’occuper de l’association pleinement à partir de fin mars. Je prévois donc de me rendre sur place, à Las Terrenas, dans la baie de Samana dans le nord de l’île, afin de réorganiser la structure et de discuter avec les responsables locaux afin de mieux comprendre leur mode de vie ainsi que leurs besoins.

C’est donc en apprenant à mieux les connaître que sur  le long terme, je souhaite développer la protection sociale des enfants et mettre en place un suivi de chacun afin de les aider à s’intégrer dans la vie professionnelle.

 

Aidez-les…!

 

 

 

« L’objectif de toute éducation devrait être de projeter chacun dans l’aventure d’une vie

à découvrir, à orienter, à construire. »

Albert Jacquard

Les commentaires sont clos.